rapport_deconous2018Plus de 300 leaders en innovation sociale de partout au Canada se sont rassemblés à Moncton, au Nouveau-Brunswick, du 24 au 26 septembre, pour participer au congrès pancanadien EcoNous2018. Depuis 2001, le RCDÉC s’est associé avec des membres de partout au pays pour montrer le travail exceptionnel accompli dans différentes régions, pour mieux faire comprendre l’impact du développement économique communautaire (DÉC), pour examiner de nouvelles idées, ressources et stratégies qui permettront aux praticiens du DÉC d’améliorer leur efficacité et pour nouer des liens entre les personnes qui partagent les mêmes valeurs et la même vision. 

Dans le cadre d’une démarche de collaboration, un comité de partenaires locaux de planification s’est réuni pour co-organiser le congrès. Le Réseau environnemental du Nouveau-Brunswick était l’hôte local, avec l’appui du Co-operative Enterprise Council of New Brunswick, du Centre for Local Prosperity, du Community Sector Council of Nova Scotia, de la Coopérative de développement régional-Acadie et du Social Enterprise Network of Nova Scotia. Cette approche a engendré une diversité de points de vue dans le programme du congrès, elle a mis en évidence le caractère local de la communauté hôte et a permis de laisser un héritage positif de ressources accrues dans les Maritimes.

Télécharger le Rapport d’EcoNous2018

Sommaire

  • Introduction
  • Qui a participé ?
  • Collaboration en action
  • Programme d’EcoNous2018
  • Évaluation
  • Chiffres clés et vue d’ensemble
  • Faire un pas en avant
  • Réservez les dates

L’année prochaine, EcoNous2019 sera notre plus grand événement à ce jour, à London, en Ontario, en collaboration avec Développement des collectivités Ontario. Joignez-vous à nous pour célébrer le 20e anniversaire du RCDÉC et continuer à faire croître une économie au service de toutes et tous. On se voit là-bas !  

 

VIDEOS FROM ECONOUS2018

 

The Big IDEA for Real Change

Exploring the Opportunities of Social Innovation and Social Finance

A Sustainable Environment is a Vital Part of an Economy that Works for All

Exploring the Opportunities of Social Innovation and Social Finance

A Sustainable Environment is a Vital Part of an Economy that Works for All

Building a Fair Economy from the Ground Up

The Power of Community

The Power of Community

ECONOUS2018

VISITES

SÉANCES

PAUSES ET RÉSEAUTAGE

PLÉNIÈRES ET ÉVÉNEMENTS SPÉCIAUX

LUNDI, LE 24 SEPTEMBRE

10h00 - 18h00 | Visites de sites régionaux
Les visites régionales ne sont pas incluses dans l’inscription.

Visite de la côte acadienne

Profitez d’une journée le long de la côte est du Nouveau-Brunswick. Faites un voyage dans la vie d’un homard, en commençant par une visite de l’Écocentre Homarus de Shediac. Faites ensuite une croisière sur la baie de Shediac pour découvrir la pêche au homard et les trucs et astuces pour cuisiner et manger ce délicieux crustacé. Vous y dégusterez également un repas de homard digne d’un roi. Votre journée ne sera pas complète sans apprendre comment sont fabriqués les casiers à homard et sans visiter le plus grand exportateur de hareng d’Amérique du Nord. Écoutez l’accent acadienne au cours de la visite du village de Cap Pelé et visitez le Smokehouse Museum avant de retourner à votre hôtel. Prix de la visite : 149 $ par personne, repas inclus* Visite de la baie de FundyExplorez la vallée de Fundy en visitant une serre locale où vous découvrirez les aliments de la vallée de Fundy.

Ensuite, faites un court voyage à la Historical Riverside Consolidated School pour une visite guidée de ce monument historique de 1902.

Vous assisterez alors à une présentation sur les plans de revitalisation de la région avant de poursuivre vers un sentier d’interprétation de la Guilde de Fundy dans le magnifique parc national Fundy. Ressourcez-vous dans la ville voisine d’Alma au Buddha Bear Café et visitez le Cleveland Place Artisan Shop & Bookstore pour découvrir l’artisanat local. Prix de la visite : 99 $ par personne* Visite du Chemin du patrimoine et fabrication de paniers Mi’kmaqImmergez-vous dans la culture traditionnelle mi’kmaq en apprenant l’art de la vannerie de la Première nation d’Elsipogtog.

Après un salut traditionnel, vous vous dirigerez dans les bois le long du Chemin du patrimoine pour une cérémonie de purification avant d’apprendre à connaître les arbres utilisés pour la fabrication des paniers.

Vous verrez aussi un tipi fait par ceux-là mêmes qui seront vos professeurs. Après une introduction aux matériaux et aux processus, vous fabriquerez un panier sous la direction des doyens. En travaillant sur votre panier, vous apprendrez des expressions et cultures traditionnelles mi’kmaqs. À la fin de la journée, vous repartirez enrichi par les enseignements des anciens, portant un panier que vous avez vous-même tissé. (Dirigé par Roads to Sea Guided Tours.) Prix de la visite : 199 $ par personne*  

19h - 21h | Réception d'ouverture

La grande IDEA pour le vrai changement

 

Créer une économie qui fonctionne pour tous exige de nouveaux systèmes et de nouvelles façons de comprendre notre monde pour que toutes les personnes et l’environnement soient valorisés. Afin de réaliser ceci, le leadership et la participation de groupes historiquement désavantagés et en quête d’équité sont une nécessité. Inclusion, Diversité, Équité et Accès (IDEA) sont essentiels pour créer des organisations et des communautés qui reflètent nos aspirations. Dans l’ère de #MoiAussi, Vérité et réconciliation, Black Lives Matter et LGBT2SQ+, est-ce que nos pratiques évoluent en conséquence? Cette conversation avec Carol Anne Hilton, Joanna Reynolds, Robert Lessard et Sarah Leeson-Klym (modératrice) examinait ce que signifie IDEA par diverses perspectives et ce que nous pouvons tous faire pour l’appliquer chaque jour.*Repas non compris dans la soirée.

MARDI, LE 25 SEPTEMBRE

7h30 - 9h | Petit-déjeuner et séance plénière

Explorer les occasions d’innovation sociale et de finance sociale

Cliquez sur l’image pour accéder au diaporama

Au cours de la dernière année, un groupe directeur sur la co‑création a travaillé avec le gouvernement du Canada afin de fournir des recommandations pour le développement d’une stratégie d’innovation sociale et de finance sociale. La stratégie pourrait être l’occasion d’élaboration de politiques nationales la plus importante de la génération. Des membres du groupe directeur (David LePage, David Upton, Marie Bouchard et Francine Whiteduck) ont partagé ce qu’ils ont entendu au cours de leur année d’engagement à travers le Canada, comment la stratégie pourrait accélérer l’innovation communautaire à travers le pays et comment y participer.

9h - 9h20 | Pause permettant le réseautage
9h20 - 9h44 | Séances de Storytelling simultanées - Bloc A
Jetez un oeil aux descriptions de séances du Bloc A

S1. L’économie sociale : outil essentiel à la lutte contre la pauvreté (Beauséjour B) S2. How an Environmental Non-Profit can Contribute to Local Prosperity (Restigouche) S3. Promoting Local Investment in New Brunswick through Community Economic Development Corporations (Shediac A)
S4. City and Community: Co-Creating Inclusive Prosperity (Salle de bal C) S5. Increasing Impact and Strengthening Networks though Collaborative Social Enterprise (Shediac B) S6. Import Replacement:A Powerful Strategy for Local Economies (Petitcodiac)
S7. Comment convaincre les acheteurs d’acheter social? S8. S8. Reconnecting Youth to the Gitxsan Territory through Food Sovereignty (Shediac C) S9.

Leadership féminin et entrepreneuriat autochtones (Salle de bal A/B)

09h45 - 09h55 | Pause
9h55 - 10h20 | Séances de Storytelling simultanées - Bloc B
Jetez un oeil aux descriptions de séances du Bloc B

S10. What’s on the Menu? Dishing up Local Food in New Brunswick Institutions (Petitcodiac) S11. The Ecosystem Collective: Une chambre de commerce pour le développement à faible émission de carbone (Beauséjour B) S12. The Alberta Investment Tax Credit: Canada’s Newest CEDIF (Restigouche)
S13. We Change the Road as We Walk It (Shediac A) S14. Atteindre l’insertion sociale et professionnelle par le travail créateur(Beauséjour A) S15. Social Enterprise: A Global Immune System Response to the Business Status Quo (Salle de bal C)
S16. Accroître l’impact de réseaux d’entreprises locales par l’entremise d’approvisionnement social (Salle de bal A/B) S17. The ‘Write’ Way to CED: Publishing in Pukatawagan (Shediac B) S18. Nova Scotia Social Enterprise Ecosystem (Shediac C)

Les séances de narration mettent en évidence des histoires avec leurs réussites et echecs ainsi que les principales leçons qui en découlent.

10h20 - 10h30 | Pause
10h30 - 10h55 | Séances de Storytelling simultanées - Bloc C
Jetez un oeil aux descriptions de séances du Bloc C

S19. Carry On Farming: Tools to Help Sustain Rural Communities through Local Food (Restigouche) S20. Weaving Together the Social Innovation Field (Shediac C) S21. Faire croître l’investissement coopératif (Beauséjour B)
S22. Empowering Leaders: An Asset-Based Approach to Community Innovation (Salle de bal C) S23. Linking Arms: Collaborative Leadership for a New Economy (Shediac A) S24. La Relève d’entreprise par la voie coopérative : un potentiel énorme (Beauséjour A)
S25. Creating Community Impact through Social Procurement (Shediac B) S26. Partenariat autochtone régional sur les énergies renouvelables(Salle de bal A/B) S27. Transformative Change: Altering the Outcomes Downstream (Petitcodiac)

Les séances de narration mettent en évidence des histoires avec leurs réussites et echecs ainsi que les principales leçons qui en découlent.

10h55 - 11h05 | Pause
11h05 - 11h35 | Séance plénière

Un environnement durable est un élément essentiel d’une économie qui fonctionne pour toutes et tous

Nous voyons souvent l’économie en silo. Le domaine de l’économie se concentre principalement sur les chiffres : les revenus et les dépenses. Lorsque notre activité économique a des impacts négatifs, nous les appelons des externalités, comme si les gens et l’environnement dans lequel nous vivons se situaient à l’extérieur de l’économie. L’économie n’est pas en silo, mais elle est ancrée dans l’environnement et enracinée dans la société. Les travailleurs sociaux et les environnementalistes ne peuvent pas seulement se concentrer sur l’atténuation des » externalités » de l’économie ; nous devons travailler ensemble pour nous attaquer aux causes profondes et créer des changements systémiques. Sans un environnement durable, il n’y a pas d’économies durables et il n’y a pas de moyens d’existence durables. Nous devons briser ce cercle vicieux.Ce dialogue a été mené entre Dale Prest (chef de la direction, la Climate Forest Company) Wendy Keats (directrice générale, Co-operative Enterprise Council of New Brunswick), et Raissa Marks (directrice générale, Le Réseau environnemental du Nouveau-Brunswick) pour explorer le lien entre la viabilité environnementale et une économie qui fonctionne pour toutes et tous.

11h35 - 11h45 | Pause
11h45-13h | Déjeuner & Séance plénière

Bâtir une économie équitable

Les conseillers municipaux Matthew Green (Hamilton, Ontario), Matthew Brown (Preston, Royaume-Uni) et Maeva Vilain (Montréal, Québec) sont des organisateurs communautaires et des élus qui se sont engagés à assurer l’équité dans le développement économique local.

Ils ont discuté de la façon dont ils abordent les défis actuels et élaborent des stratégies prometteuses pour bâtir la richesse communautaire – par le biais de processus et de structures démocratiques. Cette discussion plénière a été animée par Colette Murphy, directrice générale de la Foundation Atkinson. Elle est cofondatrice du Power Lab, une nouvelle initiative d’apprentissage du leadership pour les personnes qui organisent des communautés historiquement défavorisées et en quête d’équité afin d’avoir une voix influente dans le processus de développement de l’infrastructure publique du Canada.

13h00 - 13h10 | Pause
13h10 - 14h25 | Ateliers de développement des compétences simultanés - Bloc A
Jetez un oeil aux descriptions d’ateliers du Bloc A

W1. Créer un élan pour l’innovation sociale et la finance sociale (Salle de bal A/B) W2. Community Benefits 101 (Restigouche) W3. Peer Coaching: A Collaborative Leadership Lab (Petitcodiac)
W4. Growing Community Finance in Canada: Tax Credits, Building the Movement Across Canada (Salle de bal C) W5. Scaling Up Employment Social EnterprisesAcross Canada: Advocating for Social Costs Funding in Your Community (Shediac B) W6. Le Modèle des Quatre Tangentes : Un outil pour le développement de projets entrepreneuriaux et novateurs (Beauséjour A)
W7. Moving Local Knowledge and Experiences into Public Policy (Shediac A) W8. Leveraging Employer Partnerships to Create an Inclusive Labour Market (Shediac C) W9. L’Étonnante histoire de revitalisation de Bonavista, Terre-Neuve (Beauséjour B)

Les ateliers de développement des compétences sont des séances interactives qui enseignent des compétences qui peuvent aider à bâtir » une économie qui fonctionne pour tous ».

14h25 - 14h35 | Pause
14h35 - 16h |Ateliers de développement des compétences simultanés - Bloc B
Jetez un oeil aux descriptions d’ateliers du Bloc B

W10. Comment parler d’une économie qui fonctionne pour toutes et tous ? (Beauséjour B) W11. Revitalizing Communities: Changing the Destiny of Rural Towns (Salle de bal C) W12. To Action!
An introduction to Engagement Organizing (Restigouche) ***ANNULÉ*** W13. Laboratoires communautaires d’innovation sociale dans les communautés rurales, éloignées et du nord(Salle de bal A/B) W14. Building Bridges to Employment through Social Enterprise (Shediac A) W15.
An Intentional Collaboration to Grow a Local CED Ecosystem (Shediac C) W16. Créer des emplois de meilleure qualité pour les autochtones (Beauséjour A) W17. Breaking Down Barriers: A Community Approach towards Changing the Landscape of Employment (Shediac B) W18.

Social Impact 101: Mission, Model, Measure (Petitcodiac)

16h - 16h30 | Visites de sites locaux

Visite des arts et de la culture acadienne

Immersion dans la communauté artistique et culturelle acadienne en assistant à un mini-concert avec des talents locaux avant de partir en promenade. Les participants ont pu admirer le magnifique Parc des arts du Sommet et écouter une présentation sur l’ingéniosité acadienne. Ils ont pu visiter le Centre des arts et de la culture d’Aberdeen et vous rencontrer des artistes entrepreneurs sociaux. Une visite guidée de la Galerie Sans Nom Coop a permis de découvrir l’art contemporain en Acadie. La journée s’est terminée par un dîner au restaurant de leur choix.

Visite à vélo en bord de rivière

Voyage à deux roues, sur la rive du côté de Moncton de la pittoresque rivière Petitcodiac, pour en savoir plus sur l’histoire du pont-jetée Moncton-Riverview et le plus grand projet de restauration de la rivière dans l’histoire du Canada. Les participants ont traversé le pont-jetée pour admirer la vue de Riverview, de l’autre côté de la rivière, et visiter la Chocolate River Station. Ils ont pu bénéficier d’une brève présentation de Lady Boss Collective sur les petites entreprises et l’entreprise sociale, prendre une bouchée pour faire le plein au Buddha Bear Café et découvrir les produits d’érable confectionnés localement à Briggs Maple, avant de revenir à Moncton.Cette visite est soutenue par Town of Riverview

Balade à travers les arts et la culture urbaine

Découverte de la scène artistique du centre-ville de Moncton dans cette balade. Les participants se sont laissés surprendre par le Théâtre Capitol récemment rénové avant de s’aventurer dans les rues de Moncton pour voir 16 murales INSPIRE plus grandes que nature. Ensuite, ils ont pu admirer des œuvres d’art à l’Apple Art Gallery où des rafraîchissements ont été servis. La journée s’est terminée par un dîner au restaurant de leur choix.Cette visite est soutenue par le Centraide de la région du grand Moncton et du sud-est du N.-B.

18h30 - 19h30 | Pause dîner (le dîner n'est pas fourni)
19h30 - 21h | Une soirée d'art et de cinéma

« The Social Shift »

75 minutes

Voyagez avec nous alors que nous traversons le pays en voiture, flottant sur un canevas géographique de consommation et d’iniquité, de gentillesse et de générosité, et, surtout, une volonté de changement. Nous partageons les histoires de citoyens allumés ajoutant une différente sorte de valeur au monde par l’entremise de l’entrepreneuriat : la valeur sociale. La valeur qui n’est pas seulement économique, mais qui améliore les vies de personnes et améliore la société; qui crée des communautés, protège l’environnement, soutient le local et embauche les personnes de toutes capacités; une sorte de valeur qui assume les responsabilités sur lesquelles notre monde et notre futur reposent. Hilarant, informatif et sincère, c’est un voyage qui laisse les spectateurs inspirés, engagés et prêts à contribuer à rendre le monde un endroit plus inclusif et viable pour tous.

« Climate Change and the Human Prospect »

40 minutes

Une discussion intensive de deux jours et demi avec des penseurs mondiaux et locaux pour définir une trajectoire afin de restaurer et revitaliser des communautés locales face aux changements climatiques.Soixante ans après la première Pugwash Retreat sur la prolifération nucléaire, l’humanité fait face à l’héritage d’un monde industrialisé : les changements climatiques. C’est la crise marquante de notre ère et comme citoyens de cette Terre, nous reconnaissons et admettons que c’est une tragédie pour laquelle nous sommes responsables.Inspiré par ce rassemblement original et armé d’une croyance que l’action locale soit non seulement possible, mais la voie vers l’avenir, 24 penseurs mondiaux et régionaux, représentant tous les aspects de la vie communautaire se sont rassemblés pendant deux jours et demi de conversation intense et consciente axée sur des plans réalisables, locaux et qui portent vers l’avant par rapport aux changements climatiques. Nous croyons que cette retraite peut être un élément important pour favoriser un mouvement sur les changements climatiques au Canada Atlantique. Cette retraite était un début, un premier pas vers ce que nous espérons qui sera un mouvement continu et positif qui générera de nouvelles idées et innovations pour aider nos communautés à survivre et à prospérer au milieu des changements à venir.

Court documentaire

6 minutes

CEDEC a collaboré avec deux communautés autochtones, fournisseurs de formation et employeurs locaux pour développer un modèle intégré d’apprentissage qui tire profit des ressources pour soutenir la formation en compétences essentielles en milieu de travail, en service à la clientèle et en langue seconde. L’objectif est une meilleure harmonisation entre les compétences et des résultats d’emploi améliorés pour les personnes avec peu de compétences essentielles leur permettant ainsi d’accéder à de l’emploi dans le secteur du tourisme en Gaspésie et Kebaowek (nord-ouest du Québec).La formation est lancée à Kebaowek et le film que nous avons produit raconte l’histoire des partenariats qui ont été créés pour en arriver là. La Sépaq ouvrira un parc national à l’été et ils ont été enthousiastes à l’idée de travailler avec des personnes autochtones locales.

« The Inclusive Economy »

26 minutes

« The Inclusive Economy: Stories of Community Economic Development (CED) in Manitoba » (en anglais) a été créée par le Centre canadien de politiques alternatives – Manitoba et le RCDÉC Manitoba avec Rebel Sky Media.

Autour de nous, nous constatons les résultats des ratés du capitalisme. Le film donne un aperçu du monde du DÉC et met en lumière le bon travail qui se fait ici dans notre province. Des économistes, des praticiens du DÉC et des employés d’entreprises sociales et de coopératives partagent leurs expériences pour donner un portrait complet d’une économie qui est par et pour les personnes.

Le film a été présenté pour la première fois à un événement à Winnipeg à la fin janvier. La première était gratuite et après le visionnement, il y avait une discussion d’un groupe d’experts mettant en vedette quelques-unes des personnes du film.
Ce film a été créé conjointement avec Community Economic Development in Manitoba: Theory, History, Policy and Practice un rapport qui décrit l’histoire du DÉC au ManitobaCe film a été créé conjointement avec un rapport qui décrit l’histoire du DÉC au Manitoba. Le rapport est à venir et sera disponible au lancement.Ce projet a été financé grâce au généreux soutien financier du Conseil de recherches en sciences humaines du Manitoba Research Alliance : Partenariat pour le changement : Community Based Solutions for Aboriginal and Inner City Poverty.

MERCREDI, LE 26 SEPTEMBRE

8h - 9h15 | Petit-déjeuner et séance plénière

Le pouvoir des collectivités

Locality – Tony Armstrong

Cliquez sur l’image pour accéder au diaporama

EcoNous2018 est fier d’avoir accueilli Tony Armstrong de Locality, le principal réseau de membres de l’Angleterre qui soutient les organisations communautaires pour qu’elles soient fortes et prospères. Au cours de nombreuses années d’austérité sévère et d’une loi sur le localisme qui a introduit de nouveaux pouvoirs pour les communautés, Locality a adopté une approche » locale par défaut » des services publics, soutenant la propriété communautaire des actifs, la planification des quartiers et une Commission sur le Localisme qui a tracée la voie à suivre pour que les communautés reprennent le pouvoir. L’expérience locale offre un aperçu instructif sur la façon dont nous pourrions prendre des mesures pour redonner le pouvoir aux collectivités ici au Canada.

9h15 - 11h00 | Co-naviguer de nouvelles routes vers une économie qui fonctionne pour toutes et tous - Groupe de discussion A

Cliquez sur l’image pour plus de contenu

En utilisant l’approche Théorie U pilotée par l’équipe de NouLab, la dernière matinée d’EcoNous2018 a permis aux participants de prendre du recul et de réfléchir sur ce qui a été appris et ce qui va suivre, tant personnellement que collectivement. Réfléchissant au travail des participants, aux questions que qu’ils se posent et aux situations dans lesquelles ils sont coincés. Nous avons fait appel aux talents présents dans la salle pour passer à l’action, adopter de nouvelles perspectives et donner vie à de formidables idées.

11h-11h30 | Pause permettant le réseautage
11h30 - 12h45 | Co-naviguer de nouvelles routes vers une économie qui fonctionne pour toutes et tous - Groupe de discussion B

Cliquez sur l’image pour plus de contenu

En utilisant l’approche Théorie Upilotée par l’équipe de NouLab, la dernière matinée d’EcoNous2018 a permis aux participants de prendre du recul et de réfléchir sur ce qui a été appris et ce qui va suivre, tant personnellement que collectivement. Réfléchissant au travail des participants, aux questions que qu’ils se posent et aux situations dans lesquelles ils sont coincés. Nous avons fait appel aux talents présents dans la salle pour passer à l’action, adopter de nouvelles perspectives et donner vie à de formidables idées.

12h45 - 13h | Pause permettant le réseautage
13h-14h30 | Déjeuner et Plénière de clôture

CONFÉRENCIÈRES ET CONFÉRENCIERS À L’HONNEUR

Amanda Hachey

Amanda Hachey

Director, NouLab

Biographie

MAÎTRESSE DE CÉRÉMONIE

Les forces d’Amanda sont la facilitation, l’engagement public, la pensée systémique, la durabilité et la conception de processus. Elle croit que pour résoudre nos plus gros problèmes, nous devons 1) comprendre les diverses perspectives, afin de voir l’ensemble du système, 2) s’écouter les uns et les autres avec curiosité et ouverture d’esprit et 3) expérimenter. NouLAB est le responsable des processus visant à cerner les principales causes, à innover en matière de solutions durables et à changer la façon dont nous nous attaquons aux problèmes.

Elle a passé 12 ans à travailler dans le domaine du développement économique communautaire avec des projets réalisés aux États-Unis, en France, au Panama, au Vietnam et en Suède. Elle est revenue au Nouveau-Brunswick avec une envie encore plus grande d’aider les provinces de l’Atlantique à réaliser leur plein potentiel. Amanda a été consultante auprès de coopératives, d’entreprises et de communautés sur des processus stratégiques visant à intégrer la durabilité. Ces récents clients comprennent : la ville de Riverview, la ville de Moncton, la province du Nouveau-Brunswick, Pratt & Whitney, Genuine Health, Picaroons, le Co-operative Enterprise Council of New Brunswick

Amanda détient un diplôme de baccalauréat en administration des affaires de l’Université du Nouveau-Brunswick à Saint John et un diplôme de maîtrise en leadership stratégique pour des collectivités durables qu’elle a obtenue en Suède.

Ethel Côté

Ethel Côté

Fondatrice, mécènESS

Biographie

MAÎTRESSE DE CÉRÉMONIE

Ethel Côté est impliquée dans l’économie sociale solidaire depuis 30 ans. Fondatrice de mécènESS, Ethel est intéressée par les diverses stratégies de collecte de fonds pour le bien commun. Elle a été choisie Champion of Women’s Economic Empowerment 2015 par ONU Femmes et est une référente en économie sociale pour l’association Quartier du monde et le Réseau des entrepreneures solidaires. Elle a un diplôme d’études supérieures en développement économique communautaire de l’Université Concordia et un certificat en développement rural de l’Université Laval et de l’Université de la Saskatchewan. Ethel est coprésidente de l’Alliance économique francophone, administratrice de Coop Zone, de l’Institut Panafricain pour leDéveloppement et du Centre espoir Sophie. Elle est aussi présidente de l’entreprise d’économie sociale artistique Compagnie Vox Théâtre.

Tony Armstrong

Tony Armstrong

Directeur exécutif, Locality

Biographie

Séance plénière « Le pouvoir des collectivités »

Mercredi, le 26 septembre

Tony s’est joint à Locality à titre de PDG en juillet 2014. Locality aide les communautés à améliorer les conditions de vie des gens par l’action sociale, par le biais de l’entreprise communautaire et de la propriété collective. Locality fait campagne pour une approche « local par défaut » afin de pallier l’insuffisance ou l’absence de services publics.

Depuis 2008, il était directeur de Living Streets, une organisation caritative nationale pour la défense des piétons. À ce titre, Tony a réussi à amener de nombreux citoyens du Royaume-Uni à agir pour l’amélioration de leur environnement et le développement de l’économie locale, à revendiquer des rues et places publiques de qualité. Bref, Living Streets a réussi à influencer les décideurs locaux à adopter des politiques qui rendent la marche plus facile et sécuritaire.

Avant de prendre le virage communautaire, Tony a fait partie de la fonction publique pendant neuf ans. Il a occupé différents postes de conseiller principal en politique au gouvernement et a œuvré à la réhabilitation et la revitalisation de quartiers urbains et à l’amélioration de la santé publique. En 2001, il a été un des premiers membres de l’équipe du Neighbourhood Renewal Unit du gouvernement pour la réhabilitation des quartiers où il était responsable des travaux sur la gestion des quartiers et du développement de partenariats stratégiques locaux pour éliminer les inégalités en matière de santé.

Matthew Green

Matthew Green

Conseiller municipal, Hamilton

Biographie

Séance plénière « Bâtir une économie équitable »

Mardi, le 25 septembre

Matthew Green a été élu en 2014 afin de siéger à titre de conseiller du quartier 3 (Hamilton Centre) à Hamilton, Ontario, Canada. Il est le premier conseiller d’origine afro-canadienne de l’histoire de Hamilton.

Matthew a obtenu un diplôme en science politique de l’Université Acadia. Il a continué son apprentissage à l’Université McMaster et a suivi des cours à Executive Education dans le cadre du cours Marshall Ganz sur le Leadership, Organizing, and Action de la Harvard Kennedy School et de gouvernance pour les OSBL de la Harvard Business School. Depuis son élection, il a prononcé des discours-programme et participé à des discussions d’experts pour plusieurs organisations incluant la Fédération canadienne des municipalités, l’Institut Broadbent, Ontario Federation of Labour, Toronto District Labour Council, SCFP Ontario et Coalition of Black Trade Unionists.

Matthew a reçu le premier prix Friends of Labour Award du Hamilton District Labour council un prix J.C. Holland Award du Hamilton’s Black History Committee et un prix d’appréciation communautaire du Hamilton Native Womens’ Centre.

À titre de conseiller municipal, les revendications de Matthew se sont concentrées sur la justice écologique, économique et sociale. Matthew a promulgué la Blue Dot Motion qui a fait de Hamilton la première ville en Ontario à adopter une charte des droits environnementaux. Les revendications de Matthew s’opposant au fichage par les policiers et au profilage racial ont eu un impact direct sur la politique provinciale ayant pour résultat des règlements plus stricts sur la façon dont les policiers locaux interagissent avec notre communauté. Il est un ardent défenseur de logements abordables et décents, appuyant activement le zonage inclusif et il siège à titre de vice-président et de trésorier de l’office de l’habitation de Hamilton. Il a lutté pour des protections améliorées pour les clients pour les résidents en confrontant les pratiques prédatrices de prêts de l’industrie du prêt sur salaire et a fait de Hamiltom la première ville de l’Ontario à délivrer des permis pour les commerces de prêt sur salaire.

Il réside actuellement dans le quartier 3, la communauté qu’il dessert, avec sa partenaire Jayde et sa raison de vivre, son fils Langston.

Maeva Vilain

Maeva Vilain

Conseillère municipale, Montréal

Biographie

Séance plénière « Bâtir une économie équitable »

Mardi, le 25 septembre

Maeva Vilain est conseillère municipale dans Jeanne Mance, l’un des districts du Plateau Mont-Royal à Montréal. Élue sous la bannière de Projet Montréal, elle fait partie de l’équipe de la mairesse Valérie Plante qui est à la tête de la ville depuis novembre 2017. Maeva siège au comité du développement économique et du logement ainsi que celui de l’inspecteur général.

Elle a été l’attachée politique du député NPD Alexandre Boulerice de 2011 à 2017. Elle a travaillé à la protection de Postes Canada et à la réforme électorale. Elle a aussi été journaliste à Radio-Canada International, se spécialisant dans les nouvelles internationales et l’intégration des nouveaux arrivants au Canada.

Maeva est née et a été élevée à Paris (France). Elle a obtenu un diplôme de l’Institut des études politiques à Lille (France) et elle a un certificat en journalisme de l’Université de Montréal. Elle a immigré à Montréal à l’âge de 23 ans. Elle est la mère de deux jeunes enfants.

Matthew Brown

Matthew Brown

Conseiller municipal, Preston (le Royaume-Uni)

Biographie

Séance plénière « Bâtir une économie équitable »

Mardi, le 25 septembre

Le conseiller Matthew Brown est une voix-chef de file du localisme économique et de la création de richesse communautaire au R.-U.

Depuis avril 2018, le conseiller Matthew Brown mène le conseil de ville de Preston et représente le quartier de Tulketh. Avant son élection en 2002, il était responsable des dossiers qui comprennent l’engagement communautaire et l’inclusion, la justice sociale et les initiatives politiques.

Matthew a été largement reconnu comme étant la force motrice derrière le « modèle Preston », un modèle économique qui redirige l’approvisionnement des fournisseurs externes vers les producteurs locaux en réponse aux coupes du gouvernement central qui ont ravagé les budgets de la ville depuis 2011. Récemment, Matthew et le modèle Preston ont progressé auprès des économistes à la recherche de théories et de pratiques économiques alternatives. Il a été présenté dans The Guardian, The Mirror et Ed Milliband’s live Reasons to be Cheerful event.

Matthew a récemment été nommé Fellow de la Democracy Collaborative, un institut de recherche des É.-U. voué au développement de nouvelles stratégies pour une économie plus démocratique.

Colette Murphy

Colette Murphy

Directrice générale, Fondation Atkinson

Biographie

Séance plénière « Bâtir une économie équitable »

Mardi, le 25 septembre

Pour Colette Murphy, la philanthropie a toujours été plus centrée sur le pouvoir des personnes que sur le pouvoir de l’argent pour changer le monde

Une Canadienne qui a été élevée aux É.-U., Mme Murphy a débuté comme militante en travaillant aux côtés de réfugiés qui se sont retrouvés à Toronto dans les années 1990. Depuis ce temps, elle s’est taillé la réputation nord-américaine d’alliée fiable, de défenseure tenace de la justice sociale et économique et de collaboratrice créative qui dépasse les bornes traditionnelles. Mieux connue comme bâtisseuse de capacité organisationnelle à Centraide Toronto et une défenseure des économies locales inclusives auprès de la fondation Metcalf, elle a aussi travaillé en arrière-scène de façon innovante pour la réduction de la pauvreté, l’antiracisme et des initiatives de développement de leadership au cours de sa carrière.

À titre de directrice générale de la Fondation Atkinson qui a maintenant 75 ans, Colette se concentre sur le renforcement des mouvements pour un travail décent, une prospérité partagée et le renouvellement démocratique. Ces efforts sont inspirés de l’exemple donné par Joseph Atkinson qui a connu la pauvreté avant de connaître la prospérité à titre d’éditeur du plus grand quotidien du Canada, le Toronto Star. À ce jour, le programme de politique publique et les stratégies d’investissement de la fondation reflètent la profonde préoccupation de M. Atkinson pour les vies et les moyens d’existence des travailleurs et sa vision pragmatique d’une société juste.

Colette et son partenaire David ont deux enfants, Celeste et Malachy. Ils vivent dans un quartier de Toronto qui a perfectionné l’art des fêtes de rue.

Dale Prest

Dale Prest

Directeur exécutif, the Climate Forest Company

Biographie

Séance plénière « Un environnement durable et une économie au service de toutes et tous »

Mardi, le 25 septembre

Dale est le directeur général de Climate Forest Company, une jeune entreprise qui a été créée récemment à partir de Community Forests International afin d’apporter leur travail de compensation des émissions de carbone à l’échelle régionale. Il est titulaire d’un baccalauréat ès sciences en Sciences environnementales de l’Université Dalhousie et termine une maîtrise en sciences à l’Université St-Francis Xavier où il étudie l’impact à long terme des coupes à blanc sur le stockage de carbone dans les sols forestiers dans la forêt acadienne. Il est originaire de Mooseland, N.-É. où il a grandi en bûchant des terres à bois appartenant à des familles.

Lois Corbett

Lois Corbett

Directrice générale, Conseil de conservation du Nouveau-Brunswick

Biographie

Séance plénière « Un environnement durable et une économie au service de toutes et tous »

Mardi, le 25 septembre

Mme Corbett est récemment revenue chez elle au NB, après 30 ans à l’extérieur à travailler sur des politiques environnementales ailleurs pour se joindre au Conseil de conservation du Nouveau-Brunswick à titre de directrice générale. Depuis 2003, elle a occupé le poste de conseillère principale en politiques pour trois ministres de l’Environnement en Ontario avant de lancer sa propre firme de consultation. Elle a auparavant été directrice générale de Toronto Environmental Alliance (TEA) où elle a aidé le conseil de ville de Toronto à adopter son plan d’action progressif sur le smog, à bannir l’utilisation de pesticides à des fins esthétiques, à développer son plan d’action sur les changements climatiques et son plan de réacheminement des déchets ainsi que les amendements faits à son règlement administratif sur l’utilisation des égouts et au processus d’obtention de permis de construction. À TEA, elle a aussi développé avec succès la campagne qui a amené les partis politiques provinciaux à s’engager à éliminer progressivement l’électricité au charbon en Ontario.

Son premier emploi dans le mouvement environnemental était au Conseil de conservation du Nouveau-Brunswick en 1981 alors qu’elle a été embauchée comme étudiante d’été. Elle est titulaire d’un baccalauréat ès arts de l’Université Saint Thomas à Fredericton, NB.

Joanna Reynolds

Joanna Reynolds

Directrice, Entreprises sociales, Centre for Social Innovation

Biographie

Séance plénière « La grande IDEA pour le vrai changement »

Lundi, le 24 septembre

Jo travaille avec des groupes communautaires, des fondations, des entrepreneurs sociaux et des chefs d’entreprises pour faire progresser l’application du financement social et de l’entrepreneuriat social. Avec des racines dans le développement communautaire à West Neighbourhood House à travailler avec des jeunes, de nouveaux arrivants au Canada et l’alphabétisation des adultes, Jo s’est par la suite lancée dans le travail aux côtés de visionnaires à Génération de l’innovation sociale pour faire progresser le financement social au Canada. Dans ce rôle, elle a soutenu le rapport de la Canadian Task Force on Social Finance, Mobilizing Private Capital for Public Good qui a mené au lancement du MaRS Centre for Impact Investing où elle a été une membre fondatrice. Pendant cette période, Joanna a organisé le Social Finance Forum du Canada et est coauteure du rapport « State of the Nation: Impact Investing in Canada ». Jo est aussi fière d’avoir soutenu SocialFinance.ca comme catalyseur de connaissances pour engager les décideurs, les membres de la communauté, les investisseurs et les agents de changement. Joanna parle régulièrement des entreprises sociales et de l’investissement pour l’impact et participe comme conférencière invitée dans plusieurs établissements d’enseignement postsecondaire.

Dans son rôle au Center for Social Innovation (CSI), Jo dirige le développement d’entreprise sociale au sein de nombreux réseaux dynamiques en Ontario et au Canada. Elle fait partie de l’équipe qui développe l’Impact Dashboard et Soshent.net et adore rencontrer et communiquer avec les membres du CSI et d’autres. Jo est reconnaissante de vivre, d’apprendre et de jouer dans les territoires traditionnels des peuples Anishinaabe et Haudenosaunee (aussi connu sous le nom de Kingston) avec sa partenaire et deux enfants. Vous pouvez la trouver engagée avec ses communautés queer et trans, à faire pousser de la nourriture, à faire du vélo et généralement à profiter de la vie!

Sarah Leeson-Klym

Sarah Leeson-Klym

Directrice régionale du Manitoba, Réseau canadien de DÉC

Biographie

SÉANCE PLÉNIÈRE « LA GRANDE IDEA POUR LE VRAI CHANGEMENT »

Lundi, le 24 septembre

Sarah croit que les communautés sont les experts de leur expérience vécue et que le DÉC leur fournit de merveilleuses approches pour développer des solutions créatives et ancrées aux plus grands défis auxquels nous faisons face collectivement. Elle a obtenu un certificat en gestion des arts et de la culture de l’Université MacEwan, et a ensuite travaillé et fait du bénévolat dans une gamme de programmes de création de capacité avant d’obtenir un BA (distinction) en théorie et pratique de la justice sociale de l’Université de Winnipeg en 2012.

À partir de 2011, son poste précédent de coordonnatrice, Apprentissage et engagement était axé sur l’engagement des membres du RCDÉC du Manitoba, la création de programmes d’apprentissage, la coordination du rassemblement The Manitoba Gathering et du programme d’Enterprising Non-Profits pour le développement d’entreprises sociales. Sarah est active dans son quartier comme membre du conseil d’administration du Daniel McIntyre St. Matthews Community Association. Elle est aussi une membre dévouée du conseil d’administration du Rainbow Trout Music Festival qui est en pleine croissance et une bénévole régulière au LITE Wild Blueberry Pancake Breakfast.

Marie J. Bouchard

Marie J. Bouchard

Professeure titulaire, École des sciences de la gestion de l’Université du Québec à Montréal

Biographie

Séance plénière « La stratégie d’innovation sociale et de finance sociale »

Mardi, le 25 septembre

Marie J. Bouchard est professeure titulaire à l’École des sciences de la gestion de l’Université du Québec à Montréal. Détentrice d’un doctorat en sociologie de l’École des hautes études en sciences sociales (France), elle est membre du Centre de recherche sur les innovations sociales (CRISES) depuis 1995, où elle dirige actuellement l’Axe Innovations sociales et Entreprises collectives.

Elle a été responsable universitaire du Chantier Habitat communautaire de l’Alliance de recherche universités-communautés (ARUC) en économie sociale de 2009 à 2010. Elle a aussi été titulaire de la Chaire de recherche du Canada en économie sociale de 2003 à 2013.

Marie a notamment publié en 2008 un portrait statistique de l’économie sociale de Montréal et réalisé en 2011 un cadre conceptuel pour l’Institut de la statistique du Québec. Elle a aussi réalisé en 2017 un cadre conceptuel pour l’harmonisation des statistiques sur les coopératives, et ce, pour le compte du Bureau international du travail.

Depuis 2015, Marie préside la Commission Économie sociale et coopérative du Centre international de recherches et d’information sur l’économie publique, sociale et coopérative (CIRIEC).

Francine Whiteduck

Francine Whiteduck

Fondatrice, Whiteduck Resources Inc.

Biographie

SÉANCE PLÉNIÈRE « LA STRATÉGIE D’INNOVATION SOCIALE ET DE FINANCE SOCIALE »

Mardi, le 25 septembre

Francine Whiteduck est la fondatrice de Whiteduck Resources Inc., une entreprise à portée nationale et internationale par l’entremise d’initiatives conjointes, de partenariats de projets et d’associés. WRI œuvre dans les disciplines des affaires, de l’économie, de l’éducation et du développement social et accorde une importance particulière au développement des femmes et aux projets qui ont une vision d’investissement pour l’impact centrée sur la mission.

Depuis le début, WRI et ses partenaires ont soutenu et mené des projets avec de larges objectifs sociaux et environnementaux tels que l’initiative de parité hommes-femmes SME Women and Trade Initiative Pilot 2008-2013 de Coopération économique Asie-Pacifique (APEC) élaborée pour assurer l’inclusion des femmes rurales, éloignées et autochtones dans le commerce et le développement de marchés d’exportation. Récemment, Francine a lancé Breakthrough Growth Accelerator, un projet visant à engager les organisations et à soutenir les jeunes et d’autres dans des projets d’entreprises ayant des visées sociales et environnementales intentionnelles qui perturbent les barrières systémiques de longue date.

Francine siège actuellement au conseil d’administration de Prosper Canada, un OSBL qui cible le développement d’autonomisation et d’alphabétisation financière pour les Canadiens et elle a siégé au Groupe directeur d’une Stratégie d’innovation sociale et de finance sociale. Elle détient le titre IAS. A de l’Institut des administrateurs de sociétés.

En 2009, Francine a reçu le prix World of Difference Award de The International Alliance of Women pour ses contributions à l’avancement économique des femmes et en 2017, elle a reçu le prix Collectivité et dons de bienfaisance de la Banque de Montréal.

Francine est Algonquine de Kitigan Zibi Anishinabeg.

Bill Ninacs

Bill Ninacs

Consultant à la coopérative La Clé de Victoriaville

Biographie

SÉANCE PLÉNIÈRE « LA GRANDE IDEA POUR LE VRAI CHANGEMENT »

Lundi, le 24 septembre

Le parcours de Bill inclut des postes de gestionnaire dans les secteurs public et privé ainsi qu’une vaste expérience dans le domaine communautaire où il a aidé de soutenir des groupes de revendication et de services, de coopératives de consommation et de travail et d’autres organismes sociaux. Bill a été actif sur le plan du DÉC pendant plus de 25 ans, notamment en tant que coordonnateur de la première corporation de développement communautaire au Québec et comme codirecteur du Réseau canadien de DÉC.  Depuis plus d’une vingtaine d’années, il est chercheur dans ce domaine et dans ceux de l’intervention axée sur l’empowerment, du développement des communautés locales et de l’économie sociale, avec des publications en français et en anglais. Il a enseigné à la School of Community Economic Development du Southern New Hampshire University et au programme en DÉC de l’Université Concordia. Bill occupe actuellement aussi un poste de professeur associé à l’Université du Québec en Outaouais. 

David Upton

David Upton

Co-fondater, Common Good Solutions

Biographie

SÉANCE PLÉNIÈRE « Explorer les occasions dinnovation sociale et de finance sociale »

Mardi, le 25 septembre

David est un entrepreneur engagé, passionné par les changements sociaux, qui se sert des entreprises comme d’un outil pour renforcer nos collectivités. Fruit de ses passions, son travail depuis plus de 25 ans porte essentiellement sur l’accroissement de la capacité dans le secteur de l’économie sociale à l’échelle régionale, nationale et internationale.

Il est le cofondateur de Common Good Solutions, un membre fondateur du Social Enterprise Network of Nova Scotia, un ancien membre du Comité sur l’innovation sociale en matière d’immigration, de réfugiés et de citoyenneté. Il enseigne aussi la finance sociale dans le cadre du programme pour l’obtention du MBA de l’Université de Fredericton.

David LePage

David LePage

Président, Social Enterprise Council of Canada

Biographie

SÉANCE PLÉNIÈRE « Explorer les occasions d’innovation sociale et de finance sociale »

Mardi, le 25 septembre

David LePage est l’associé directeur de Buy Social Canada, un partenaire de Social Enterprise Institute and Principal et d’Accelerating Social Impact CCC, Ltd. (ASI).

David offre un soutien direct et des conseils stratégiques à des entreprises à valeurs mixtes, à des entreprises sociales et pour des plans de développement social. Il participe à de nombreuses initiatives en politique publique et à des projets de recherche afin de soutenir le secteur de l’économie sociale au Canada.

David est aussi membre fondateur et président du Social Enterprise Council of Canada, président du Conseil d’administration du Forum mondial des entreprises sociales, instructeur pour Groundswell Social Venture Incubator, membre du Réseau canadien de développement économique communautaire et membre du Imagine Canada’s Sector Pulse Committee. Il travaille sur le programme d’appoint du programme de leadership en entreprise sociale pour l’obtention du MBA à la Sandermoen School of Business. Auparavant, David était le gestionnaire d’Enterprising Non-Profits.

Natasha Jackson

Natasha Jackson

Directrice, Community Nova Scotia, Province de la Nouvelle-Ecosse

Biographie

SÉANCE PLÉNIÈRE « LA GRANDE IDEA POUR LE VRAI CHANGEMENT »

Lundi, le 24 septembre
Carol Anne Hilton

Carol Anne Hilton

PDG, Transformation: Social and Economic Development

Biographie

SÉANCE PLÉNIÈRE « LA GRANDE IDEA POUR LE VRAI CHANGEMENT »

Lundi, le 24 septembre

Carol Anne est une entrepreneure des Premières Nations, chef de file reconnue avec une maîtrise internationale en administration des affaires (MBA) de l’Université d’Hertfordshire, Angleterre. Carol Anne est de la nation Nuu chah nulth sur l’île de Vancouver.

Carol Anne a récemment été nommée conseillère principale au ministre fédéral des finances au sein du Conseil consultatif en matière de croissance économique du Canada. Carol Anne siège actuellement au conseil du Réseau canadien de développement économique communautaire et a récemment été nommée à l’institut d’études canadiennes de l’Université McGill. Carol Anne a siégé comme administratrice du Vancouver Island Investment Fund, du World Fisheries Trust, du Victoria Community Micro Lending Society, du Community Social Planning Council, du First Nations Health Authority et a siégé pendant 9 ans au conseil de la Première Nation Hesquiaht.

Carol Anne travaille afin d’intégrer une vision autochtone mondiale tout en rassemblant les Premières nations, le secteur privé et le gouvernement afin de concevoir de nouvelles approches de développement viable et inclusif. Carol Anne contribue de l’expérience en gestion de projet dans diverses industries en gestion des ressources, gouvernance et développement régional.

Carol Anne rédige actuellement « Indigenomics—a Global Power Shift » et a été formatrice au programme Camosun Business School Leadership ainsi qu’au programme de développement économique communautaire de l’Université Simon Fraser, au programme de maîtrise en planification communautaire de l’Université de Winnipeg et plus récemment au programme d’entreprise autochtone du Banff Center où elle est actuellement un Fleck Fellow.

Kim Thompson

Kim Thompson

Directrice Exécutive, Projet Daenery

Biographie

SÉANCE PLÉNIÈRE « UN ENVIRONNEMENT DURABLE ET UNE ÉCONOMIE AU SERVICE DE TOUTES ET TOUS »

Mardi, le 25 septembre

Résidente de la Côte Est depuis 1988, Kim a joué un rôle déterminant dans le développement de techniques de construction naturelles comme option de construction viable dans les Maritimes. En 1993, avec l’aide de sa communauté et de ses amis, Kim a construit sa première maison en bottes de paille. Elle a partagé son expérience en produisant des vidéos et du matériel documentaire pour aider d’autres à entreprendre des projets semblables. Depuis 1998, elle donne des cours de construction naturelle à l’école d’architecture.

En tant que membre fondateur du Deanery Project, Kim en est la directrice générale depuis 2011. Elle nourrit tout ce qu’elle fait de son amour pour la nature, l’apprentissage, l’art et la durabilité.

Robert Lessard

Robert Lessard

Directeur des opérations, Recycle Action

Biographie

SÉANCE PLÉNIÈRE « LA GRANDE IDEA POUR LE VRAI CHANGEMENT »

Lundi, le 24 septembre

Robert Lessard est le Directeur des opérations chez Recycle-Action, une entreprise sociale employant une 50aine de personnes, dans l’est Ontario. Cette entreprise appartient au réseau Groupe Convex.

Robert est un homme d’affaires ayant appartenu son propre commerce au détail pendant plusieurs années. Il a aussi été propriétaire d’une entreprise de services. Il a aussi travaillé dans le secteur manufacturier et industriel.

Depuis 10 ans, il met à profit son sens des affaires et ses talents d’entrepreneur, tout en développant son savoir dans la sphère du développement socioéconomique.

En tant qu’entrepreneur social, Robert croit qu’une entreprise sociale a le devoir de prioriser sa mission sociale. Il reconnait bien que le défi constant dans un tel contexte est d’avoir un équilibre entre les besoins de l’entreprise et ceux des gens qui y travaillent.

PRÉSENTATEURS DE SÉANCE

MERCI À NOS COMMANDITAIRES!